L’éclairage autonome par Novéa Une solution durable

+33(0)2 41 36 53 98
Contact

Enoa, l'éclairage public à énergie positive

La problématique énergétique que nous connaissons et qui est vouée à s’accentuer dans les années à venir nous pousse à réfléchir à des solutions innovantes permettant de limiter, voire de compenser nos consommations d’énergie. L’enjeu de demain réside dans notre capacité à produire et à consommer notre propre énergie par des voies renouvelables.

L’entreprise Novéa, animée par l’innovation et spécialiste des systèmes d’éclairage autonome et de la gestion de l’énergie, a développé et breveté un dispositif d’éclairage public producteur d’énergie : ENOA.

Le système ENOA est une solution d’éclairage à énergie positive qui, grâce à un dimensionnement adéquat, produit plus d’énergie que ce qu’elle consomme. Réinjectée dans le réseau, cette énergie est disponible pour autrui et l’éclairage public fait son entrée dans l’économie circulaire.

L’éclairage public, qui a longtemps été désigné comme le plus gros poste de dépense des collectivités, peut désormais devenir producteur d’énergie et participer de manière active à la transition énergétique pour la croissance verte.

Caractéristiques techniques

Puissance panneau solaire 160 à 260 Wc
Technologie Micro onduleur
Température de fonctionnement -20 °C à +60 °C
Hauteur de feu standard 5 à 8 m
Température de couleur 3 000 K / 4 000 K
Protection IP 66 / IK 08 Classe 2
Coffret Classe II spécifique fourni
(protection production, protection éclairage, parafoudre)
Durée de vie Panneau solaire : > 25 ans
Micro onduleur : 20 ans
Luminaire : 100 000 h à 80 % du flux initial
Garantie France et DROM : 10 ans
Application Parking, résidentiel, voirie secondaire, chemin piéton, place, piste cyclable…

Fonctionnement

éclairage public à énergie positiveLe fonctionnement du système ENOA est simple, le candélabre produit de l’énergie toute la journée par son panneau solaire. Cette énergie est réinjectée dans le réseau passant par le même câble que celui de l’éclairage public et est utilisée instantanément au plus près du besoin (bâtiment, usine…). La nuit, le luminaire consomme de l’énergie sur le réseau de manière traditionnelle.

L’objectif est de produire plus d’énergie que ce qui est consommé et ainsi de considérer l’éclairage public comme producteur d’énergie.

Le réseau est composé de 2 fils conducteurs pour la production d’énergie, 2 fils pour la consommation d’énergie (éclairage) et 1 fil pour la terre.

En journée le bâtiment utilisera l’énergie provenant des panneaux solaires. Si celle-ci est insuffisante, le réseau traditionnel fournira automatiquement le complément au bâtiment.

Réalisations

Abonnez-vous à la newsletter

dapibus risus massa ante. Aliquam Lorem sit id